L’ISO 26000

Publiée en 2010 par l’Organisation Internationale de Normalisation, la norme ISO 26000 vise à donner aux organisations des lignes directrices pour « opérer de manière socialement responsable ». Issue d’un long travail de consensus entre plusieurs experts du monde entier, elle a l’avantage de donner un référentiel unique qui s’applique à tout type de structure, quelle que soit sa taille, son implantation, ses statuts…

Cette norme n’offre pas de certification mais une méthode d’évaluation, qui donne aux entreprises des clés pour prendre des décisions stratégiques et rendre leurs actions compatibles avec les objectifs de développement durable, au travers 7 grands thèmes : l’environnement, les Droits de l’Homme, les communautés et le développement local, les relations et conditions de travail, la loyauté des pratiques, les questions relatives aux consommateurs et, à la croisée de tous ces sujets, la gouvernance.

Alter Ego s’est engagée dans la démarche ISO 26000 dès 2011, année de son premier rapport d’évaluation remis par Ecocert.

Depuis, notre entreprise a fortement structuré son approche RSE et a obtenu pour 2019 le niveau 3 « Excellence ».

 

Ecocert nous a attribué un haut niveau de maturité pour :

  • notre Politique de développement durable – 100% de maturité
  • la Sensibilisation en interne – 100%
  • le Reporting – 100%
  • nos Pratique loyales en matière de commercialisation, d’informations et de contrats – 92%
  • la Promotion de la responsabilité sociétale dans la chaîne de valeur – 88%
  • l’Education et la sensibilisation externes – 85%
  • l’Investissement dans la société – 85%
  • la Création d’emplois et le développement de compétences – 80%
  • l’Atténuation du changement climatique – 80%

 

La certification B Corp

 

B Corp, pour « Benefit Corporation », est un label créé en 2006 aux Etats-Unis, aujourd’hui présent dans plus de 40 pays. Il est accordé à des sociétés privées qui, au-delà du but lucratif de leur statut, ont fait le choix de se doter également d’un but servant l’intérêt général et dont tient compte leur modèle économique.

Les B Corps estiment en effet que « les défis les plus prégnants auxquels notre société est confrontée ne peuvent pas être résolus par les seuls gouvernements et ONG. En exploitant le pouvoir des entreprises, les B Corps utilisent les bénéfices et la croissance comme un moyen d’atteindre un objectif plus large : un impact positif pour leurs employés, leurs parties prenantes et l’environnement. »

Pour être labellisée B Corp, une entreprise doit obtenir un nombre de points suffisants à un questionnaire de 200 questions portant sur des thèmes divers tels que la gouvernance, les parties prenantes, le modèle économique, la comptabilité, les effectifs, les salaires, les impacts écologiques, etc. Il est réévalué tous les 3 ans.

Alter Ego a obtenu cet exigeant label en 2018.